31 mars 2014, par Eugène Schön

L’EPFL et cinq cantons romands unis pour le futur Parc national d’innovation

Rolex Learning Center (photo by EPFL, Alain Herzog)

Le futur Parc national d’innovation devrait être composé d’un hub EPFL décentralisé de la Suisse occidentale. L’EPFL et cinq cantons de Suisse occidentale (FR-GE-NE-VD-VS) ont déposé un dossier commun pour présenter ce projet auprès de la Conférence des directeurs cantonaux de l’économie publique (CDEP).

Des acteurs majeurs

Ce hub EPFL de Suisse occidentale sera composé du Quartier de l’innovation et du Biopôle à Lausanne, du Campus Biotech à Genève, de Microcity à Neuchâtel, d’Energypolis à Sion et de Blue Factory à Fribourg. L’EPFL va naturellement y jouer un rôle central mais aussi les quatre universités de la région, la plus grande HES de Suisse, les deux hôpitaux universitaires ainsi que les instituts de recherche tels que le CSEM et le CERN.

Déclaration d’intention

Les différents partenaires ont d’ores-et-déjà validés une déclaration d’intention (Memorandum of Understanding). Elle définit la création de structures de gouvernance locales et de représentation communes, au sein desquelles figurent les cantons et l’EPFL. Les promotions économiques cantonales se chargeront d’accueillir les entrepreneurs et les sociétés innovantes qui souhaitent s’implanter dans les pôles d’excellence du hub.

ICTJournal le 28.03.2014
Article écrit par Hélène Lelièvre

Réponse

*