22 octobre 2013, par Eugène Schön

Après le drive-in, LeShop propose la livraison automatisée dans les gares

LeShop GoodBox

Le détaillant en ligne LeShop ouvre un nouveau drive-in pour la livraison de ses produits et automatise son concept de retrait dans les gares CFF.

Alors que les détaillants traditionnels cherchent de plus en plus à faire converger leurs magasins physiques et leurs boutiques d’e-commerce, LeShop poursuit sur sa lancée de livraisons des commandes en ligne dans des lieux physiques. Après un premier drive-in pilote dans la région biennoise, et un service de retrait au guichet bagages de certaines gares, le détaillant en ligne filiale de Migros, propose désormais à sa clientèle de récolter ses commandes dans les gares CFF de façon automatisée. «Cette importante stratégie de multi/cross-channel apporte aux clients Migros une parfaite flexibilité. C’est aussi une opportunité de croissance pour le commerce de détail», explique Ernst Dieter Berninghaus, Chef du Département Commerce de marchandises de la Fédération des coopératives Migros.

Identification avec un QR-code

Le nouveau service permettra concrètement aux clients du détaillant de récupérer dès 16h30 leurs commandes passées avant 10h dans une GoodBox CFF. Celles-ci seront prochainement disponibles dans les gares de Zurich et de Berne, puis en Suisse romande. Un QR-code sur smartphone ou sur la confirmation de commande servira de moyen d’authentification aux clients de RAIL. Jusqu’à présent le retrait s’effectuait au guichet des bagages de certaines gares suisses.

Drive-in: panier réduit mais nouveaux clients

LeShop a également dévoilé quelques chiffres sur le développement de DRIVE, son service de retrait en voiture, qui existe depuis une année. Durant cette période, le drive-in biennois a livré plus de 30’000 commandes à quelque 5’000 personnes pour un chiffre d’affaires de 3,5 millions de francs, soit environ 110 francs par commande. A titre de comparaison, LeShop a réalisé en 2012 des ventes totales de 150 millions de francs avec un panier moyen de 244 francs. Contacté par notre rédaction, Sacha Herrmann, Directeur opérationnel de LeShop, explique cette différence par le fait que le drive-in enregistre davantage d’achats spontanés et n’impose pas d’achat minimum, alors que les commandes livrées à domicile correspondent plutôt à des achats hebdomadaires de remplissage du frigo. Plus important pour le détaillant en ligne, cette nouvelle manière de récupérer ses achats lui a permis de gagner environ 3’000 nouveaux clients. Sur la base de ce résultat, LeShop devrait ouvrir un second drive-in à Staufen (AG) dans le courant du deuxième semestre 2014, l’autorisation de construire définitive ayant été délivrée ce mois-ci.

ICTJournal le 18.10.2013