11 février 2013, par Eugène Schön

Venture Night: Faceshift séduit le public et le jury

Faceshift wins Alp ICT Venture Night 2013

La cinquième édition de la Venture Night s’est tenue hier à Genève dans le cadre des conférences Lift. Elle a permis à 9 startups de se présenter. Faceshift a été jugée la plus convaincante à la fois par le public et par le jury.

A l’occasion de la cinquième édition de la Venture Night, qui s’est tenue hier à Genève dans le cadre des conférences Lift, ils étaient huit concurrents (neuf startup) à briguer le prix du public et celui du jury: Aptarism, Cooala, Coteries, Faceshift, Keylemon, Memoways, Stablish me et Everdreamsoft  qui participait en tandem avec Tegona. Sélectionnées par Alp ICT, la CTI start-up, l’OSEC, la Promotion Economique de Genève et les conférences Lift, les startups avaient été coachées par Accenture pour se préparer à cet événement. Devant un parterre de plus de 300 participants, les startups ont commencé par faire un teasing pour susciter l’intérêt du public.

Deux d’entre elles ont particulièrement convaincu lors de cette présentation. Il s’agit d’abord d’Aptarism dont le représentant s’est mis en scène en direct dans une course poursuite automobile pour présenter sa solution de réalité augmentée qui permet d’intégrer une ou plusieurs personnes réelles dans des univers 3D et d’interagir avec ses éléments.

Everdreamsoft et Tegona ont aussi séduit le public avec leur dramaturgie mise en musique : «Vous en avez marre de passer votre temps sur internet (…) Une nouvelle quête arrive…», ont-ils dévoilé. Ces dernières ont d’ailleurs été élues au titre de meilleur teaser par le public. Néanmoins, ces startups n’ont pas réussi à conserver l’enthousiasme généré par les teasers lors des pitchs de présentation.

Le jury et le public tombent d’accord

Au final, c’est la startup Faceshift qui a remporté le prix du public. Le jury composé de Pierre Chappaz, CEO et directeur d’ebuzzing, entreprise active dans la diffusion de publicités vidéo sur internet, Carlos Moreira, CEO et fondateur du spécialiste genevois de l’identification digitale Wisekey et Daniel Freitag, cofondateur et creative director des sacs Freitag, a aussi préféré Faceshift. Mais il a aussi attribué des mentions spéciales à plusieurs startups dont à KeyLemon, la startup qui l’a le plus convaincu en termes de business. Outre un award, Faceshift remporte donc une journée de coaching avec Accenture au titre du prix du public et un accompagnement de l’OSEC dans la recherche de nouveaux marchés et partenaires à l’international au titre du prix du jury.

Faceshift, capter en temps réel les expressions du visage

Faceshift a développé la première technologie de tracking facial sans marqueur qui permet aux utilisateurs d’animer des avatars virtuels en temps réel. Le principe est simple: l’utilisateur se place face à une caméra et les mouvements de son visage sont directement répercutés à son avatar. La technologie est basée sur le périphérique Kinect de la console Xbox de Microsoft. Elle est, selon l’entreprise, «tellement rapide, facile à utiliser et précise» que les images peuvent être intégrée dans toutes les étapes de la création de films d’animation, depuis le prototype jusqu’à la production. Une autre application tient dans le monde du jeu vidéo. Elle peut être non seulement utilisée pour la fabrication de jeux vidéo mais aussi pour améliorer l’expérience utilisateur des joueurs.

ICTJournal le 8 février 2013

Réponse

*

Commentaire(s)

  1. Ping : Faceshift obtient 130 000 francs de Venture Kick | Alp ICT - Cluster hi-tech des entreprises et instituts suisse romands