11 septembre 2012, par Barbara Ben Hamadi

«A terme, le passage à un carnet de vaccination électronique est inéluctable»

mesvaccins

La professeure Claire-Anne Siegrist est à l’origine du portail www.mesvaccins.ch, qui constitue le premier carnet de vaccination électronique disponible en Suisse. En entretien avec notre rédaction, elle revient sur la genèse du projet et sur son importance en termes de santé publique.

(…) Quelles sont les fonctionnalités principales de ce portail?

Ce portail permet à l’utilisateur inscrit de créer un dossier de vaccination ainsi qu’un mini-dossier patient. Une fois les informations de vaccination saisies, il peut autoriser ses médecins traitants à y accéder, à des fins à la fois de validation et d’information. Les fonctions du portail sont de plusieurs ordres: sauvegarde de données de vaccination; établissement d’un bilan vaccinal automatisé (suis-je à jour dans mes vaccinations?); et aide à la gestion des vaccinations. Ainsi, un système d’alertes par email ou SMS a été inclus, qui envoie automatiquement un rappel à l’utilisateur lorsqu’un vaccin lui est recommandé. Cet outil est très évolutif et prévoit déjà un interfaçage avec la carte d’indentification patient lorsque celle-ci sera disponible et avec les logiciels utilisés par les médecins en cabinet.

Quels sont pour vous les atouts principaux d’un carnet de vaccination électronique?

Premièrement, cela permet au patient de devenir acteur de sa santé en configurant les vaccins et rappels dont il souhaite être averti. Deuxièmement, cela facilite l’échange d’informations entre les professionnels, évitant les doublons. Troisièmement, sur le plan de la santé publique, le système d’alertes email / SMS mis en place simplifie le déploiement des nouvelles recommandations de vaccination. Aujourd’hui, plus de 8000 utilisateurs et 500 professionnels de la santé bénéficient déjà de ces services – pourtant encore peu connus. Pour moi, nul doute qu’à terme, le passage à un carnet électronique est inéluctable.
A Berne, un groupe de travail «e-vaccination» étudie actuellement différentes variantes de mise en œuvre d’un carnet de vaccination électronique.

Effectivement, le comité de pilotage eHealth Suisse souhaite utiliser le carnet de vaccination électronique comme projet pilote en matière de cybersanté. Un groupe de travail a été désigné pour se pencher sur ce projet, et a proposé un modèle très abouti, entièrement centralisé et interfacé. Néanmoins, en l’état le comité de pilotage a estimé que cela n’était pas réalisable, au regard notamment du modèle national de cybersanté qui repose sur un concept de décentralisation des données dans les cantons. Différentes variantes sont donc actuellement à l’étude. (…)

Extrait de l’interview de l’ICTjournal, 03.09.2012

Réponse

*